Association de démographes du Québec

df
fgf

Colloque 2012

Regards démographiques sur les inégalités

Colloque de l’Association des démographes du Québec
Palais des congrès de Montréal, 9 et 10 mai 2012
Dans le cadre du 80e congrès annuel
de l’Association francophone pour le savoir (Acfas), Montréal

Programme final

Présentation

Au moment où un nombre grandissant de citoyens à travers le monde manifestent et « s’indignent » face à des injustices économiques et sociales jugées de plus en plus criantes, la question des inégalités est plus que jamais d’actualité. Tout récemment, une étude du Conference Board a d’ailleurs confirmé que l’écart de revenu entre riches et pauvres s’est fortement accru au Canada au cours des quinze dernières années. Cette tendance préoccupante n’est pas l’apanage du Canada, puisqu’elle est également observée aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Chine, en Inde et même dans des pays scandinaves, pourtant réputés plus égalitaires. Parallèlement à ces inégalités économiques, on voit également se multiplier au Canada comme dans de nombreux autres pays, des « fractures » dans l’accès aux biens et services tels que l’éducation, les soins de santé, le travail, le logement ou les loisirs.

Si pour la démographie, comme pour d’autres sciences sociales, les inégalités constituent un objet d’analyse, le regard que porte la discipline sur celles-ci a beaucoup évolué au fil du temps. Au-delà de l’analyse différentielle des évènements démographiques selon le sexe et l’âge, les recherches en démographie sociale s’intéressent aujourd’hui autant aux inégalités dans les rapports sociaux de sexe et de génération, qu’à celles qui peuvent être observées selon le statut socioéconomique, l’origine ethnique et culturelle, le lieu de résidence ou autre. Les portraits dressés de la fécondité, de la famille, de la migration ou de la mortalité sont enrichis de la prise en compte des conditions de vie et de santé des individus ou encore de l’accès différencié à la scolarisation, à l’emploi, au logement, aux soins de santé. Le développement de nouveaux outils de collecte et d’analyse permet aujourd’hui, en outre, d’analyser la manière dont les inégalités à différents niveaux s’entrecroisent et se renforcent. Au-delà des avancées méthodologiques, ces changements dans les objets d’étude et les données mobilisées par les recherches démographiques sur les inégalités sont aussi le reflet de l’évolution des préoccupations et des grandes orientations politiques, au niveau national et international.

L’objectif du colloque proposé est donc de se pencher sur le regard que portent les démographes sur les inégalités, la spécificité de ce regard et la manière dont il a évolué à travers le temps. Il s’agira de montrer comment les multiples facettes des inégalités influencent l’étude des phénomènes démographiques dans différents contextes nationaux, au Nord comme au Sud. On s’intéressera également aux outils théoriques et méthodologiques utilisés par les démographes pour documenter les inégalités et à la manière dont les études, dans différents contextes, ont nourri et ont été nourries par la planification et le suivi des grandes politiques sociales visant à les réduire.

 

(c) Droits réservés - Association des démographes du Québec
Mise à jour - 2012.12.12